Guide pour comprendre sa motivation

1. Qu’est-ce que la motivation?

La motivation est un processus psychologique qui permet de comprendre les facteurs influençant les comportements, particulièrement le niveau d’engagement dans une activité donnée. C’est une force qui nous pousse à agir dans une situation. (Deci et Ryan, 2000) Bien comprendre ce mécanisme vous aidera à vous mettre en action!

Un équivalent textuel est fourni sous l’image.

Les formes de motivation

Motivation Intrinsèque Motivation extrinsèque
  • La plus puissante
  • Moteur lié aux valeurs
  • Objectifs internalisés (plaisir, satisfaction et signification personnels
  • Moins forte
  • Moteur lié aux attentes extérieures
  • Objectifs instrumentaux (récompense ou sanction)
La motivation intrinsèque est la plus importante. Son autodétermination la rend plus forte que la motivation extrinsèque, qui est influencée par des facteurs extérieurs.

Cependant, il est normal de composer avec ces deux types de motivation tout au long de votre parcours étudiant. 

 

EXEMPLE

Charlie a toujours eu un intérêt marqué pour la biologie et il aime aider les gens. Il est fasciné par le milieu hospitalier. Il décide donc de devenir infirmier  cela rejoint ses intérêts et il obtient en plus de bons résultats en chimie et en biologie.

Il est inscrit en sciences infirmières au cégep, et il file le parfait bonheur dans ses cours de concentration. Cependant, il éprouve de la difficulté dans son cours de littérature; il n’a jamais été friand d’histoire ou de romans. Il ne voit pas de quelle façon les exigences de ce cours l’aideront à devenir un meilleur infirmier.  

Pour lui, il devient donc plus difficile de travailler à ce cours en particulier. Il est toutefois conscient que s’il veut obtenir son permis de pratique infirmière, il doit obtenir son diplôme d’études collégiales. Cela implique de réussir tous les cours généraux, dont ceux de littérature.  

La MOTIVATION INTRINSÈQUE de Charlie est liée à sa passion pour les sciences infirmières et à ses valeurs d’assistance à la personne, à la science et aux relations humaines. Sa motivation est directement liée à des caractéristiques qui lui sont propres, ce qui fait qu’il est grandement motivé et engagé durant ses cours liés aux sciences infirmières. De plus, il réussit bien, il a donc confiance en ses compétences, ce qui fait aussi augmenter sa motivation intrinsèque envers son objectif professionnel.  

La MOTIVATION EXTRINSÈQUE de Charlie réside dans la réussite de ses cours de littérature; il n’a que peu d’intérêt pour ceux-ci et il éprouve des difficultés. Il ne ressent pas d’engagement pour cette matière et il se motive du mieux qu’il peut, en évitant les échecs et en respectant les exigences du cours. Il se rappelle son objectif professionnel, qu’il pourra atteindre s’il obtient son DEC.

Un équivalent textuel est fourni sous l’image.

Qu’est-ce que l’amotivation?

Absence de motivation, résignation et apathie. Les valeurs, les compétences et les objectifs qui vous permettraient de mobiliser l’énergie nécessaire pour accomplir des actions ne sont pas assez clairs ou sont absents. Dans de tels cas, vous devriez clarifier votre projet d’études ou votre projet professionnel en contactant un aide pédagogique individuel ou un conseiller d’orientation. Des difficultés personnelles ou psychologiques, comme la dépression ou l’anxiété, peuvent aussi avoir cet effet. Consultez les ressources mises à votre disposition si vous ressentez le besoin de discuter de vos problèmes de motivation.

 

EXERCICE DE RÉFLEXION

Prenez un moment pour réfléchir à vos objectifs scolaires et professionnels.

Sont-ils clairs? Sont-ils liés à vos compétences, à vos valeurs et à vos intérêts? Quels éléments des cours que vous avez suivis et du fonctionnement du Cégep à distance peuvent aider ou nuire à votre motivation?

1) Quel est votre objectif professionnel? 

2) Pourquoi étudiez-vous?
Ex.  Pour obtenir le travail qui me plait, pour améliorer mes conditions de travail, pour continuer à pratiquer mon sport…

3) Pourquoi étudiez-vous au Cégep à distance? 

Selon vous, quels sont les avantages d’étudier au Cégep à distance?

Quels sont les désavantages?

4) Quel cours vous motive le plus?  Pourquoi?

5) Quel cours vous motive le moins? Pourquoi? Y a-t-il une ressource qui peut vous aider?
Ex.  Philosophie… c’est compliqué et cela ne sert à rien… Mon tuteur peut m’aider… 

6) Qu’est-ce qui m’aide à maintenir ma motivation et à l’augmenter?
Ex.  Voir la fin de mes études approcher… Réussir mon devoir en obtenant une bonne note… Penser à mon projet d’avenir… Étudier avec une ou un ami… Étudier dans un lieu qui me plait…

7) Qu’est-ce qui fait baisser ma motivation?
Ex.  Ne rien comprendre… trouver cela inutile… la fatigue…

8) Quelle valeur pouvez-vous trouver au cours ou aux cours qui vous motivent moins?
Ex.  La philosophie peut m’aider à mieux évaluer des situations difficiles de mon futur travail d’infirmier… Comprendre le passé m’aide à mieux m’orienter dans le monde actuel… 

2. Qu’est-ce que la procrastination?

Selon le dictionnaire Le Robert, la procrastination est la tendance à remettre au lendemain. Elle est souvent accompagnée de prétextes qui nous donnent une excuse pour ne pas faire ce que nous devons faire  fatigue, ennui, stress, anxiété, découragement, etc.

Toutefois, ce désir de toujours remettre à plus tard cache très souvent…

  1. La peur de l’échec, de la difficulté ou de la réussite.
  2. Le manque de motivation, soit par manque d’intérêt ou à cause d’une orientation scolaire floue.
  3. Des difficultés de concentration.
  4. Du surmenage (fatigue).
  5. L’absence de plaisir ou de récompense immédiate.

Le cycle de la procrastination s’enclenche alors, lorsqu’il est temps de passer à l’action et d’accomplir nos tâches (Collège de Rosemont, 2021).

Un équivalent textuel est fourni sous l’image.

Le cycle de la procrastination

Lorsque nous avons une tâche à accomplir, celle-ci peut amener certaines émotions telles que l’anxiété, la fatigue, l’ennui, le découragement ou l’inconfort. Nous chercherons alors à éviter ces émotions et à obtenir un soulagement temporaire en utilisant des excuses ou des pensées pour éviter la tâche. Par exemple, se dire que nous avons encore du temps ou que nous n’avons pas d’inspiration. Nous pourrons alors utiliser une distraction telles que l’internet, les jeux vidéo, les amis, dormir, le ménage, manger, etc. Cela nous amènera à reporter la tâche et à subir des conséquences émotionnelles ou concrètes.

Comment briser le cycle?

  • Déterminez les tâches que vous souhaitez remettre à demain.
  • Essayez de comprendre l’émotion que la tâche suscite en vous.
  • Identifiez vos peurs et remettez-les en question; s’il est trop difficile pour vous de les affronter, consultez un professionnel au besoin.
  • Reconnaissez les sources de distraction autour de vous et limitez-les.
  • Utilisez des stratégies qui favorisent la mise en action.

3. Outils et techniques pour vous motiver

Objectifs SMART

Un équivalent textuel est fourni sous l’image.

Les objectifs SMART

Se fixer des objectifs SMART. Le S pour spécifique, le M pour mesurable, le A pour atteignable, le R pour réaliste et le T pour temporel. Il s’agit donc de décortiquer les responsabilités en des tâches précises pour favoriser la motivation et la mise en action. Voir l’arbre plutôt que la forêt et même la feuille plutôt que l’arbre.

Spécifique  Un objectif est spécifique lorsqu’il est détaillé et ciblé, afin de ne laisser aucun doute sur la tâche exacte à accomplir. Un objectif spécifique est un objectif ayant UN SEUL BUT.

Mesurable  Un objectif est mesurable lorsqu’il est quantifiable et qu’on peut constater qu’il est atteint. Un objectif mesurable est un INDICATEUR.

Atteignable  Un objectif est atteignable lorsqu’il peut être réalisé sans que cela implique trop de «sacrifices ». Un tel objectif est divisé en ÉTAPES.

Réaliste  Un objectif est réaliste lorsqu’il tient compte des capacités et du contexte. Il ne doit pas susciter le découragement dès son annonce. Un objectif réaliste est lié aux MOYENS et aux COMPÉTENCES de la personne.

Temporel  Un objectif est temporel lorsqu’il tient compte du temps disponible et limité. Un objectif temporel permet d’établir une DATE BUTOIR pour la réalisation de celui-ci.

 

Technique POMODORO – Méthode de gestion du temps

  • Prenez de courtes pauses fréquemment afin de garder votre attention (ex.  10 à 15 minutes de pause après 45 minutes à 1 heure d’étude).
  • Consacrez 100 % de votre attention à la tâche. ​
  • Cachez votre téléphone (aucune distraction!).
  • Adaptez la méthode à votre niveau d’attention et à la tâche.
  • Pratiquez la méthode seul ou accompagné, à distance ou en personne.

Vous pouvez utiliser le chronomètre de votre téléphone ou télécharger l’application Focus Keeper​ pour respecter les temps de pause et les moments de travail.

 

Méthode Post-it ou Kanban

La méthode Kanban permet d’être plus productif et d’avoir une vision globale du travail.

ÉTAPES :

  1. Dressez la liste des tâches que vous devez accomplir sur des papillons adhésifs (Post-it).
    Ex.  Vous pouvez utiliser des papillons adhésifs de différentes couleurs pour chaque matière ou pour chaque cours.
  2. Décortiquez chaque tâche en objectif SMART.
  3. Indiquez les trois catégories suivantes sur votre mur ou dans votre tableau  À faire, En cours, Fait.
  4. Ajoutez toutes vos tâches dans la colonne « À faire ».
  5. Allez-y par ordre de priorité.

 

EXEMPLE 
Un équivalent textuel est fourni sous l’image.

Exemple de la méthode Post-it ou Kanban

À faire En cours Fait
Français : lire chapitre 1 et 2 (pages 1 à 35) du roman – 4e semaine Philosophie : Faire l’évaluation formative 3 Biologie : Lire le module 1
Biologie : Faire une carte mentale du module 1 pour lundi Biologie : Faire exercices formatifs 1 à 15 Philosophie : Regarder la vidéo A et écrire un résumé

Références

Centre d’aide aux étudiants, Université Laval. « Atelier La procrastination. Cessez de remettre à plus tard », http://lesclesweb.aide.ulaval.ca/procrastination.

Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (2016). « Les différents types de motivation selon la théorie de l’autodétermination », http://rire.ctreq.qc.ca/2019/01/les-differents-types-de-motivation-selon-la-theorie-de-lautodetermination.

Collège de Rosemont (2021). « Procrastination ou la tendance à remettre à plus tard ». https://www.crosemont.qc.ca/aide-reussite/procrastination-ou-la-tendance-a-remettre-a-plus-tard.

Darnon, C. « Motivation » (psychologie), Encyclopædia Universalis. https://universalis.fr/encyclopedie/motivation-psychologie.

Deci, E. L. et Ryan, R. M. (2000). « Self-Determination Theory and the Facilitation of Intrinsic Motivation, Social Development, and Well-Being ». American Psychologist, 55(1), 68-78, https://selfdeterminationtheory.org/SDT/documents/2000_RyanDeci_SDT.pdf.

Deci, E. L. et Ryan, R. M. (2002). Handbook of Self-Determination Research. Rochester, NY  University of Rochester Press. Kanbanize (2021). https://kanbanize.com/fr/ressources/debuter-avec/methode-kanban.

 Sicinsky, A. A « Foolproof Method to Help You Overcome Procrastination and Achieve your Goals », https://log.iqmatrix.com/overcome-procrastination.

Thésez-vous. « Objectifs SMART et Technique Pomodoro ». https://thesez-vous.com/smart.html.

Université Laval (1999). « Surmonter la procrastination scolaire ». https://www.aide.ulaval.ca/wp-content/uploads/2015/09/condition-d-etude-surmonter-la-procrastination-scolaire.pdf.